Réseau sociaux Marchand de biens - Logiciel MDB

Pourquoi est-ce important pour un marchand de biens d’être actif sur les réseaux sociaux ?

Dans un monde où la présence en ligne est devenue indispensable pour toute entreprise cherchant à prospérer, les marchands de biens ne font pas exception. En effet, le marché immobilier étant de plus en plus concurrentiel, la maîtrise des outils digitaux est devenue un atout majeur pour les professionnels du secteur. Une présence active et stratégique sur les réseaux sociaux est désormais crucial pour un marchand de biens, car elle apporte de nombreux bénéfices pour développer son activité et se démarquer de la concurrence.

Au-delà de la simple visibilité, les réseaux sociaux offrent aux marchands de biens la possibilité de générer de nouveaux leads, de rester à l’écoute des tendances du marché et de tisser un réseau professionnel solide. Encore faut-il savoir identifier les bonnes plateformes, publier les bons contenus et rejoindre les communautés les plus pertinentes.

Dans cet article, nous allons explorer en détail les raisons pour lesquelles un marchand de biens ne peut plus faire l’impasse sur une stratégie sociale media ambitieuse et bien pensée. Nous verrons également comment tirer le meilleur parti des réseaux sociaux pour booster son activité et se démarquer. 

Facebook :

  • Avantages : Facebook offre une audience très diversifiée, idéal pour toucher un large public de particuliers. Ce réseau permet de partager facilement des annonces, des photos et des contenus de valeur…
  • Type de contenus : Annonce de biens, conseils immobiliers, témoignage clients…
  • Cible : Particuliers à la recherche d’un bien immobilier, mais aussi professionnels du secteur.

Facebook reste le réseau social le plus utilisé en France. Il est donc plus que nécessaire pour le marchand de biens d’y être présent car il lui offre de nombreuses possibilités. 

LinkedIn : 

  • Avantages : Il permet de développer son réseau et son image de marque auprès d’autres acteurs du secteur immobilier, notamment des marchands de biens.
  • Types de contenus : Partage d’expertise (articles, études…), mises en avant de projets, interactions avec la communauté.
  • Cible : Autres professionnels de l’immobilier (agents, investisseurs…), mais aussi particuliers intéressés par l’investissement.

LinkedIn, étant le réseau orienté vers les professionnels, sera pertinent pour le marchand de biens qui souhaite se positionner comme un expert du secteur et l’aidera ainsi à développer son réseau. 

Instagram : 

  • Avantages : Dimension visuelle très attractive, permet de mettre en avant les biens immobiliers de manière esthétique et engageante.
  • Types de contenus : Photos et vidéos mettant en valeur les biens, avant/après, stories, reels…
  • Cible : Particuliers, notamment une audience plus jeune, sensible à l’aspect visuel.

Instagram, quant à lui, offre une pertinence moins élevée que Facebook et LinkedIn. Il peut, en effet, être un bon complément aux autres réseaux, mais ne doit pas être le seul canal utilisé. Il peut néanmoins être intéressant pour un marchand de biens souhaitant mettre en avant ses biens immobiliers de manière attractive.

D’autres plateformes comme X peuvent être une option supplémentaire mais elles sont sans aucun doute moins pertinentes pour le marchand de biens, car leurs audiences et leurs usages sont moins adaptés aux objectifs professionnels du secteur immobilier. 

Bien que TikTok ne soit pas le réseau social le plus pertinent pour les marchands de biens, cette tendance semble évoluer. En effet, de plus en plus d’acteurs du secteur immobilier, y compris des marchands de biens, se positionnent activement sur cette plateforme, en publiant des vidéos mettant en valeur leurs biens de manière créative et engageante.

Avec son format court et son algorithme favorisant la viralité, TikTok commence ainsi à s’imposer comme une plateforme à ne pas négliger pour les professionnels de l’immobilier souhaitant toucher une audience plus jeune et diversifier leurs canaux de communication. Son utilisation reste encore marginale comparée à des réseaux comme Facebook, LinkedIn ou encore Instagram, mais la montée en puissance de TikTok dans l’immobilier incite les marchands de biens à s’y intéresser de plus près et à envisager d’y développer une présence, ne serait-ce que de manière complémentaire à leurs autres activités sur les réseaux sociaux.

Facebook, LinkedIn et Instagram restent donc les principaux réseaux sociaux sur lesquels le marchand de biens doit être présent, et constituent déjà un socle solide pour développer une stratégie efficace.

Le logiciel MaBrik Immo peut grandement faciliter la gestion de la présence sur les réseaux sociaux pour le marchand de biens. En effet, MaBrik Immo propose un pack multidiffusion permettant d’assurer la communication automatique de vos annonces sur les principales plateformes comme Facebook, LinkedIn et Instagram. Cela permet aux utilisateurs de MaBrik Immo de gagner du temps et d’optimiser leur visibilité en ligne auprès de leur cible.

Groupe communauté marchand de biens - Logiciel MDB

Plutôt que de se concentrer uniquement sur la promotion de ses biens, le marchand de biens doit proposer des contenus apportant une véritable valeur ajoutée à sa communauté. Il peut s’agir de conseils immobiliers, d’analyses de marché, de témoignages de clients satisfaits… L’objectif est d’établir la crédibilité du marchand de biens et sa position d’expert. Le marchand de biens doit également trouver les bons mots clés et hashtags reliés à son secteur d’activité afin que son compte ressorte plus facilement auprès de sa cible.

D’ailleurs, pour que le marchand de biens réussisse à capter l’attention de sa cible, il est important de diversifier ses formats de contenus : publications textuelles, images, carrousels, vidéos, lives, sondages… Cela permet de s’adapter aux préférences de chacun et de rendre sa page plus dynamique et interactive, tout en continuant de suivre l’évolution des fonctionnalités et des algorithmes des réseaux sociaux et d’être attentif aux nouvelles pratiques et formats émergents dans son secteur.

Bien sûr, le marchand de biens doit également promouvoir ses biens immobiliers sur les réseaux sociaux. Mais il doit le faire de manière attractive et informative, en mettant l’accent sur les atouts des biens plutôt que sur une simple annonce (avant/après, particularités…).

Afin d’optimiser sa présence et son engagement sur les réseaux sociaux, le marchand de biens se doit d’analyser et d’identifier ses contenus les plus performants et ses formats les plus engageants pour pouvoir adapter sa stratégie. Il aura également besoin de se créer un calendrier éditorial pour programmer ses publications de manière régulière et cohérente, aux meilleurs moments d’activité de son audience.

En complément de ses propres contenus, le marchand de biens peut aussi partager des publications d’autres acteurs du secteur. Cela montre son implication dans la communauté et sa volonté de partager des informations utiles.

La réactivité est un facteur clé pris en compte par les algorithmes des différentes plateformes pour favoriser la visibilité des comptes les plus engagés envers leur communauté. L’importance pour le marchands de biens d’être à l’écoute, de répondre rapidement aux messages privés, commentaires et autres interactions sur les réseaux sociaux est donc capitale. Plus les réponses sont rapides, plus les publications et le profil du marchand de biens auront de chances d’être mises en avant auprès des autres utilisateurs et donc sa cible. Cela contribue à accroître la portée des contenus et à développer l’engagement des abonnés. À l’inverse, un manque de réactivité risquerait de pénaliser la visibilité du compte et de nuire à l’image de marque du marchand de biens.

Au-delà de l’aspect algorithmique, répondre promptement aux interactions montre aux abonnés que le marchand de biens accorde de l’importance à leur avis et à leur expérience. Les utilisateurs s’attendent également à une prise en charge rapide de leurs demandes sur les réseaux sociaux, considérés comme des canaux de communication instantanés. Un délai de réponse trop long pourrait donc être perçu négativement et impacter la réputation du marchand de biens. C’est donc essentiel que le marchand biens soit le plus réactif possible auprès de sa communauté sur les réseaux sociaux. Cela crée un lien de confiance et de proximité, favorisant ainsi la fidélisation de sa communauté et le développement de son réseau.

Rejoindre des communautés permet de tisser un réseau solide, de rester à l’affût des tendances du marché et de se positionner comme un expert reconnu dans son domaine.

Le marchand de biens doit commencer par identifier les groupes importants, notamment sur Facebook et LinkedIn, qui rassemblent le plus grand nombre de professionnels de l’immobilier, de marchands de biens et d’investisseurs… Analyser leur taille, leur niveau d’activité et leur pertinence par rapport à son activité de marchand de biens est une étape cruciale. Les groupes ayant le plus de notoriété et qui comptent un nombre élevé de membres sont :

Facebook : 

Linkedin :

Une fois les groupes identifiés, le marchand de biens peut les rejoindre et participer activement à leurs discussions. L’objectif étant d’éviter de se contenter d’une simple présence passive. Le marchand de biens trouvera tout intérêt à partager ses connaissances, répondre aux questions et commenter les publications des autres membres. En parallèle, il est important de produire régulièrement du contenu de qualité, que le marchand de biens pourra également partager au sein de ces communautés. Cela lui permettra de se positionner comme une référence et d’attirer l’attention des autres membres.

Avec le temps, le marchand de biens tissera des liens durables avec les membres de ces communautés. Il aura l’opportunité d’échanger des contacts, proposer des collaborations ou encore être recommandé. Cela l’aidera à étendre son réseau et à générer de nouvelles opportunités d’affaires.

Surtout, il sera nécessaire de rester attentif à l’évolution de ces communautés en ligne. De nouvelles peuvent émerger, tandis que d’autres peuvent perdre en activité. Il faut donc adapter régulièrement sa stratégie pour toujours être présent sur les groupes les plus pertinents et les plus actifs.

Le social commerce, c’est-à-dire la possibilité de vendre directement sur les réseaux sociaux, est une tendance forte à suivre pour le marchand de biens. Des plateformes comme Instagram et TikTok offrent de plus en plus d’opportunités de vente intégrée aux contenus. 

Les acteurs de l’e-commerce et du retail, dont fait partie le marchand de biens, doivent mettre en place des stratégies omnicanales pour offrir une expérience client cohérente sur tous les canaux. Cela inclut l’articulation entre le digital et le physique. 

Aussi, la fidélisation des clients devient cruciale dans un contexte concurrentiel. Les marchands de biens devront donc travailler leur image de marque et la personnalisation de leur relation client. 

Enfin, le blog du modérateur peut être une source intéressante pour le marchand de biens souhaitant rester au courant des actualités du web, des dernières nouveautés et fonctionnalités des réseaux sociaux, du marketing digital et des nouvelles technologies. 

En résumé, les réseaux sociaux sont un outil essentiel dans la boîte à outils marketing et communication du marchand de biens. Être présent sur les réseaux sociaux permet au marchand de biens d’accroître sa visibilité auprès d’un large public. Il peut ainsi se faire connaître, partager son expertise et ses biens immobiliers. Cela contribue à développer sa notoriété et à se positionner comme un expert du secteur immobilier.

Les réseaux sociaux sont également un excellent moyen pour le marchand de biens de générer des leads et des ventes. Ils peut y publier des annonces de biens, interagir avec sa communauté et répondre à leurs questions. Cela permet de créer une relation de confiance et de les fidéliser.

Les grandes communautés sur les différents réseaux sociaux permettent au marchand de biens de rester à l’écoute de son environnement. Il peut y suivre les actualités du secteur, développer son réseau et s’inspirer de bonnes pratiques. Cela lui permet d’être réactif et de d’adapter ses stratégies aux évolutions du marché de l’immobilier.

Bien que la gestion d’une stratégie digitale soit essentielle, ces tâches peuvent rapidement devenir chronophages. Pour cela, MaBrik Immo peut apporter un soutien précieux au marchand de biens dans la gestion de son activité immobilière ce qui lui permettra, en parallèle, de développer et maintenir une stratégie digitale efficace plus facilement.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Site internet du marchand de biens

Le marchand de biens a-t-il besoin d’un site internet ?

Meilleur comptable marchand de biens mabrik immo

La comptabilité pour les marchands de biens : Optimisez vos finances

Association marchand de biens logiciel MaBrik Immo

Marchand de biens : avantages et inconvénients d’une association